En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs Cliquer Ici

J'accepte
search

LA VÉNÉRATION DE LA MÈRE DE DIEU 1

3,00 €
TTC

L’Église

La Mère de Dieu dans l’Église, Archimandrite Cyrille Argenti,  14,5 x 20,7 cm, 23 p. brochure agrafée.

Vous pouvez télécharger gratuitement la version numérique du texte de l'émission en cliquant ici.

©Radio Dialogue 2010

Quantité
Derniers articles en stock

Si en Jésus il n’y a qu’une Personne qui est Dieu, sa mère ne peut donc être que Mère de Dieu. C’est dire que le titre de Mère de Dieu est essentiellement destiné à affirmer la divinité du Seigneur Jésus, certes homme, devenu vrai homme, mais étant le Verbe d’avant tous les siècles, par qui tout a été fait, existant avant la création puisqu’il est Lui- même le Créateur. Donc affirmer que la Vierge Marie est la Mère de Dieu, c’est affirmer que le Seigneur Jésus est le Créateur du ciel et de la terre Lui-même. Les trois Églises — protestante, catholique et orthodoxe — sont d’accord là-dessus.

Ce texte est adapté d'une émission radiophonique du Père Cyrille Argenti, diffusée sur Radio-Dialogue, radio œcuménique marseillaise dont il fut l’un des fondateurs. (Copyright : Radio-Dialogue)


l2cyr261
1 Article