En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs Cliquer Ici

J'accepte
  • Nouveau

LA VIE DE SAINT JEAN DE SHANGHAÏ

7,00 €
TTC

La vie de saint Jean de Shanghaï racontée aux enfants, Alexandre Tkatchenko, traduit du russe par Myriam Odaysky, 12 x 17 cm, 40 p. relié, avec de nombreuses illustrations en couleur de Ioulia Evguéni Podkolzin.

Quantité
En Stock

  • Pour être le plus équitable possible, nous avons choisi de facturer les frais de livraison en fonction du poids de la commande. Avant de valider votre commande, vous aurez la possibilité d'estimer vos frais de livraison. N'hésitez pas à nous contacter pour toutes questions aux 04.66.82.99.12 Pour être le plus équitable possible, nous avons choisi de facturer les frais de livraison en fonction du poids de la commande. Avant de valider votre commande, vous aurez la possibilité d'estimer vos frais de livraison. N'hésitez pas à nous contacter pour toutes questions aux 04.66.82.99.12
  • L’acheteur a le droit de rétractation pendant un délai de 14 jours. Au cas où le client voudrait se rétracter, il est tenu de nous retourner les produits non ouverts, en état de revente. Ce retour se fait aux risques de l’acheteur. L’acheteur a le droit de rétractation pendant un délai de 14 jours. Au cas où le client voudrait se rétracter, il est tenu de nous retourner les produits non ouverts, en état de revente. Ce retour se fait aux risques de l’acheteur.

Tous les parents souhaitent donner à leur enfant les moyens de s’améliorer et d’avoir une vie heureuse. L’enfant prend exemple sur les personnes qui l’entourent et, bien souvent, il s’inspire des héros qu’il rencontre dans les livres. Les histoires qui le marquent le plus sont celles qui sont tirées de la vie réelle, et parmi elles, les plus belles sont les vies de saints.
Cette série réunit des vies de saints chrétiens, racontées avec talent par des écrivains pour les enfants. En lisant ces livres à votre enfant, vous lui donnez de magnifiques exemples d’amour et de bonté qui l’aideront à devenir meilleur et à être heureux. Ces temps de lecture partagée resteront dans sa mémoire et constitueront de merveilleux moments d’échange pour toute la famille.

Deux séances de lecture à voix haute.

A quoi ressemble un saint ? Est-ce un vieillard majestueux avec une longue barbe blanche ? Vêtu d’un vêtement blanc, il rayonne d’une lumière céleste et fait des miracles pour aider les honnêtes gens ? Non, ça ce serait plutôt un magicien de contes de fées ! On confond parfois les saints avec des héros de contes et de légendes. Dans la vie réelle, peut-on guérir quelqu’un sans le soigner, peut-on lire dans le cœur des gens, s’élever au-dessus du sol, arrêter les typhons et les tempêtes ? Est-ce vraiment possible ? Il semble que oui, car depuis l’Antiquité, des saints ont été capables d’accomplir ces choses. Leur foi sincère dans la puissance de la force divine et leur prière incessante ont accompli ce que l’on appelle des miracles. De génération en génération, les gens se racontent ces miracles, chacun ajoute un détail et l’on ne se souvient plus vraiment comment les choses se sont vraiment passées.

La sainteté ne s’use pas avec le temps. Dans notre Église, les saints d’aujourd’hui sont comme ceux d’il y a mille ans. Nous voudrions vous raconter l’histoire de l’une de ces personnes extraordinaires. Sa vie fut loin de ressembler à un conte, et il n’avait rien d’un magicien. Il était plutôt petit et ne payait pas de mine : il portait des vêtements usés et rapiécés et, comme il bredouillait, tout le monde n’arrivait pas à comprendre ce qu’il disait. Mais ce saint accomplissait les miracles les plus extraordinaires : il guérissait les malades de maladies incurables, commandait aux tempêtes et aux typhons... Et le récit de sa vie n’a pas été enjolivé car il vivait il y a très peu de temps. Il est mort il y a moins de cinquante ans. Tout ce que l’on sait de lui, ce sont des témoins qui l’ont raconté. Rien n’a été inventé ou ajouté par erreur.

Ce saint vécut aux quatre coins de la planète : en Russie et en Amérique, en Serbie et en Chine, en France et même sur une île lointaine des Philippines : Tubabao.

Le plus étonnant, c’est que partout où il a vécu, on l’a vénéré et considéré comme un saint. Mais ce n’était pas à cause de ses miracles ! Pour un saint, le plus important ce ne sont pas les miracles, c’est l’amour de Dieu et des hommes, envers tous, sans faire de différence entre ceux qu’il connaît ou ne connaît pas, les amis et les ennemis, envers chacun de ceux que la vie a mis sur sa route. Seul un véritable amour peut produire des miracles. Les magiciens des contes de fées accomplissent des prodiges avec l’aide de forces surnaturelles ou d’une baguette magique. Les saints, eux, ne font pas de magie. Quand un saint voit que quelqu’un ne va pas bien, son cœur se met à pleurer de compassion. Il prie Dieu en lui demandant d’aider la personne qui souffre. Et Dieu, en réponse à ses prières, accomplit un miracle. C'est ce genre de saint qu’était notre héros. D'apparence, cet homme était fluet, maigre et chétif. Mais on sentait en lui une grande force que lui donnait sa foi sincère dans le Dieu Unique.

Dans l’Église, on l'appelle saint Jean de Shanghai et de San Francisco (Maximovitch). Shanghai - parce qu’il fut pendant longtemps évêque de cette ville de Chine, San Francisco parce qu’il y a passé les dernières années de sa vie et que c’est là que sont ses reliques.

l3jeu16
3 Produits