LA VIE DE SAINT SÉRAPHIN

7,00 €
TTC

La vie de saint Séraphin de Sarov racontée aux enfants, Alexandre Tkatchenko, traduit du russe par Myriam Odaysky, 12 x 17 cm, 48 p. relié, avec de nombreuses illustrations en couleur de Ioulia Goroeva.

Quantité
En Stock

  • Pour être le plus équitable possible, nous avons choisi de facturer les frais de livraison en fonction du poids de la commande. Avant de valider votre commande, vous aurez la possibilité d'estimer vos frais de livraison. N'hésitez pas à nous contacter pour toutes questions aux 04.66.82.99.12 Pour être le plus équitable possible, nous avons choisi de facturer les frais de livraison en fonction du poids de la commande. Avant de valider votre commande, vous aurez la possibilité d'estimer vos frais de livraison. N'hésitez pas à nous contacter pour toutes questions aux 04.66.82.99.12
  • L’acheteur a le droit de rétractation pendant un délai de 14 jours. Au cas où le client voudrait se rétracter, il est tenu de nous retourner les produits non ouverts, en état de revente. Ce retour se fait aux risques de l’acheteur. L’acheteur a le droit de rétractation pendant un délai de 14 jours. Au cas où le client voudrait se rétracter, il est tenu de nous retourner les produits non ouverts, en état de revente. Ce retour se fait aux risques de l’acheteur.

Tous les parents souhaitent donner à leur enfant les moyens de s’améliorer et d’avoir une vie heureuse. L’enfant prend exemple sur les personnes qui l’entourent et, bien souvent, il s’inspire des héros qu’il rencontre dans les livres. Les histoires qui le marquent le plus sont celles qui sont tirées de la vie réelle, et parmi elles, les plus belles sont les vies de saints.
Cette série réunit des vies de saints chrétiens, racontées avec talent par des écrivains pour les enfants. En lisant ces livres à votre enfant, vous lui donnez de magnifiques exemples d’amour et de bonté qui l’aideront à devenir meilleur et à être heureux. Ces temps de lecture partagée resteront dans sa mémoire et constitueront de merveilleux moments d’échange pour toute la famille.

Deux séances de lecture à voix haute.

Connais-tu le mot magnanimité ? Quand on dit de quelqu’un qu’il est magnanime, c’est un compliment. On ne dirait jamais cela de quelqu’un de mauvais, de méchant ou d’avare. Mais qu’est-ce que cela veut dire, magnanimité ? C’est quand le cœur d’une personne est si grand qu’il peut contenir suffisamment d’amour et de pardon pour tous les hommes, même pour ses ennemis. Car il est très facile d’aimer ceux qui nous aiment. Mais seuls les gens magnanimes arrivent à se comporter avec amour envers ceux qui leur font du mal. Ce n’est pas évident, le cœur d’une personne ne devient pas grand d’un seul coup. Si tu veux être magnanime, tu devras apprendre à le devenir. Comment cela ? Comme à chaque fois que nous apprenons à faire quelque chose de nouveau. D’abord on observe comment font les autres, ensuite on essaye de faire de même. En soi, ça n’a pas l’air trop compliqué.
Il ne reste qu’à trouver des personnes magnanimes et à regarder comment elles vivent. Le mieux est de chercher parmi les saints chrétiens. Ils ont vécu selon les commandements du Christ. Et justement, Jésus Christ a enseigné avant toute chose la magnanimité, l’amour de tous les hommes. Pas seulement l’amour des bons et des gentils, mais l’amour de tous. Même de ceux qui nous font du mal, qui sont désagréables, ne veulent pas partager, se battent et nous disent des méchancetés.
Ceux qui ont appris à aimer de cette façon, l’Église les appelle des saints. Ce sont les personnes les plus magnanimes de la terre. Quitte à apprendre la magnanimité, autant le faire auprès d’eux. Essayons de comprendre comment le cœur d’un homme devient assez grand pour aimer et avoir compassion de ses propres ennemis.

l3jeu11
9 Produits